Coincés dans le sable : fait plusieurs fois, la première en Uruguay, et deux fois en Argentine.
Coincés dans la boue : fait, à la cueva de las manos en Argentine.
Coincés sur une piste caillouteuse : fait, sur la carretera austral au Chili, la pente était trop forte pour iVan et on dérapait au lieu de monter.
Le bitume, on est assez confiants et l’eau on évite les rivières trop hautes, on pensait donc avoir tout fait… Erreur !
Coincés dans du sel : fait, sur le salar d’Uyuni. On savait qu’il fallait s’approcher des côtes perpendiculairement en suivant les pistes et qu’on pouvait rouler sans danger sur les losanges. Mais personne ne nous avait dit ce qu’il fallait préférer entre une grosse flaque et l’approche en diagonale. Pour éviter la première, nous avons choisi la seconde… Il fallait choisir la flaque. On le saura pour la prochaine fois.

A part ce petit incident de courte durée, puisque dans les 10min un 4×4 est passé pour nous tirer de là, la conduite sur le salar est quelque chose d’unique, qui s’apparente plus à de la navigation qu’à de la conduite. D’ailleurs le vocabulaire s’adapte : on approche des côtes, on met le cap sur le volcan. Nous avons donc jeté l’ancre deux nuits de suite en plein désert de sel. C’est assez bizarre comme impression quand le soleil se couche ou quand on sort faire un tour à la lueur de la pleine lune : c’est grand, c’est vide, on y perd tous ses repères. Par contre c’est pas toujours très silencieux, parce qu’à la tombée de la nuit, le vent se met à souffler assez fort !

Et puis voici les inévitables photos que tout le monde fait.

2 commentaires à “Salar d’Uyuni”

  1. c’est toujours aussi sympa de vous lire ; on a presque l’impression de voyager avec vous, vous écrivez bien, c’est net, clair et précis !! et quand il y a des photos on se régale !! merci les jeunes

    je suis à Lille chez bonne-maman, elle est heureuse de savoir que « sa petite dernière » vient bientôt vers vous avec son ainé !!

    je vous embrasse bien fort, tante Colette

  2. bonjour les pt’its jeunes
    j’arrivais à lire votre blog, mais pas à y répondre ; grâce à Monique j’y arrive maintenant
    Merci pour toutes vos informations, photos, comptes-rendus et impressions… Tout en restant en France, on a l’impression de voyager…. pour pas cher !!!

    bonne continuation et bisous de nous deux

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

© 2014 American van Suffusion theme by Sayontan Sinha