Nous commençons notre découverte du Québec en longeant le Saint-Laurent, et en passant très vite à côté de Montréal et Québec, sans s’arrêter, ce sera pour plus tard.
On a continué par les jolis petits villages de Charlevoix, tous avec des noms aux sonorités bien françaises, et certains rigolos, comme Port-au-persil. Arrivés au fjord du Saguenay, on a renoué avec nos vielles habitudes : balades dans les parcs nationaux et recherche frénétique d’animaux. Et pour notre plus grand plaisir, nous avons vu des bélugas! Enfin des dos de bélugas, mais on ne peut pas confondre avec d’autres baleines : c’est vraiment bien blanc!
On poursuit par la Gaspésie, avec encore des villages aux noms rigolos, Trois-Pistoles, Cap-chat, Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine, Cap-aux-os… enfin, je me moque, mais en France on en a aussi. Comme ça, tout de suite, je pense à Soupetard ou Montcuq, mais il y en a certainement beaucoup d’autres. De toute façon, quand on passe dans ces villages, la seule chose à laquelle on pense c’est : mais comment font-ils l’hiver? Pour les montpelliérains que nous sommes, affolés dès 10cm de neige, on a du mal à imaginer que des gens puissent vivre à l’année dans des endroits aussi isolés où il peut y avoir jusqu’à 4m de neige.
Côté parcs, nous avons eu le plaisir de rencontrer la colonie de phoques du Parc du Bic, Mme orignal et son petit dernier dans le Parc de la Gaspésie, les falaises du Cap Bon Ami et la famille castor du Parc National de Forillon. Petit commentaire en passant : ne dites pas avec un grand sourire à des canadiens que vous avez vu plein de porcs-épics sur le chemin de randonnée quand ils vous demandent si vous avez vu quelque chose d’intéressant… ils vont vous regarder bizarrement, comme si vous leur disiez qu’il y a des hérissons… ils en ont certainement plein leur jardin… des porcs-épics.
Pour terminer, quelques nouvelles de nous : on est malades! L’hiver nous a frappé de plein fouet, on tousse comme des malheureux et on dépasse le paquet de mouchoir par jour. Et pour couronner le tout notre thermomètre se fiche de nous : comment ça il fait 23°C?! On se gèle, on s’enrhume! Après six mois à 40°C il a dû se détraquer. Ou alors c’est nous…

6 commentaires à “Le long du Saint-Laurent”

  1. C’est sûr que ce serai assez drôle écrit comme ça, mais la vraie orthographe c’est Montcuq

  2. Hi Quentin and Cécile,

    It was nice to meet you. I forgot to mention, but if you need a ride to the port of Antwerp to pick up your American Van, we’ll be back home 19 september (or so we hope, because we fly on Frankfurt) and it’s only 30 minutes from where I live. Just leave me an email.

    Have a safe drive!

    Aaron and Sien

  3. coucou c’est tante Colette ;
    bonne continuation chez nos cousins québecois, et au passage passez de bons moments avec votre cousin français !

  4. Bonjour les neveux

    pendant que vous y êtes, attrapez l’accent du Quebec qui est si chantant et agréable.
    que de belles choses.
    Ici, c’est bientôt la rentrée des classes, et dans le Nord de la France, c’est une des plus belles journées ce samedi….

    GROS BISOUS

  5. Bonjour les neveux

    Profitez de votre séjour au Quebec pour attraper l’accent si agréable et chantant…. Ce serait un bon souvenir !!!

    merci et bisous

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

© 2014 American van Suffusion theme by Sayontan Sinha